Message du patriarche Bartholomée à l’occasion de l’Assemblée Générale du Vicariat – 3 juillet 2021


Message du patriarche Bartholomée à l’occasion de l’Assemblée Générale du Vicariat – 3 juillet 2021

Votre Éminence, le métropolite Emmanuel de Chalcédoine, président du Vicariat sainte Marie de Paris et saint Alexis d’Ugine, fils et filles bien-aimés dans le Seigneur, membres de l’Assemblée Générale dudit Vicariat, que la Grâce et la Paix du Ressuscité, notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ, soient avec vous tous.

Nous tenons à vous féliciter pour la tenue de cette deuxième Assemblée générale du Vicariat placé sous la protection de l’Église Mère, conformément à la décision prise par le Saint-Synode. Nous vous adressons aussi, en toute cordialité, nos prières paternelles, ainsi que notre bénédiction patriarcale, en souhaitant que soient menés à bien les travaux de cette Assemblée par la descente sur vous de l’Esprit-Saint. Puisse-t-il vous conduire vers ce qui est la volonté bonne, agréable et parfaite de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Durant l’année écoulée, vous avez su faire preuve, sous la conduite de votre métropolite et de vos pasteurs, de votre volonté de servir et de témoigner de la vitalité de l’Église en France. Souvenez-vous tous que Celui qui attribue une telle importance à l’unité des fidèles, notre Seigneur Jésus-Christ, n’a créé aucun homme absolument identique à un autre, et, en aucun cas, il n’a voulu que l’unité soit obtenue par l’uniformité. C’est pour cela que l’Apôtre nous recommande de nous appliquer à «garder l’unité dans l’Esprit, par le lien de la paix », et il précise que le but poursuivi est que «nouspar-venions tous ensemble à l’unité dans la foi et à la pleine connaissance du Fils de Dieu» (Éph. 4, 3 et 13), et il ne recommande pas l’abolition de la personnalité propre de chacun.

C’est en ayant cela en vue que le Patriarcat œcumé-nique a toujours voulu aider les fidèles, en quelque lieu qu’ils se trouvent, à rendre gloire à Dieu dans leur propre langue, à développer, au sein de chaque peuple, leur propre culture, à exprimer leur amour du Christ de la manière qu’ils souhaitaient. Il a apporté son appui chaleureux tant à l’usage des langues locales qu’à l’émergence d’un clergé originaire de chaque peuple.Le statut ecclésial composé de multiples juridic-tions, tel qu’il existe aujourd’hui sur le territoire de la plupart des pays où les orthodoxes ne sont pas majoritaires, a toujours été considéré par l’ensemble des Églises autocéphales comme une situation de transition, laquelle doit évoluer, par la suite, vers la forme, qui nous a été transmise, des anciennes Églises orthodoxes.

Celles-ci se distinguaient les unes des autres par leurs limites territoriales, et non par l’origine des fidèles qui en étaient membres. Nous devons nous souvenir des paroles de l’Apôtre: «Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit, les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous» (1 Co 12, 4-6). Enfin, nous prions pour que le Seigneur bénisse le fruit du labeur de votre Vicariat, qui fait partie de la Métropole de France de notre Patriarcat, au service du Christ et de son Église.

Source: vicariatorthodoxe.fr

MessagePatriarcal-AG21 by Doxologia INFONEWS

DONATE TO DOXOLOGIA INFONEWS

BANK: Eurobank Bulgaria AD (Postbank)

IBAN: BG46 BPBI 8898 4030 6876 01

or through PayPal